Interview avec Francis Fassi à la Manade Caillan, St. Rémy de Provence

Mr. Fassi nous parle des activités de la Manade.

« Vendre nos produits est très intéressant mais également très prenant ; en plus d’être des éleveurs,  nous avons dû apprendre à être des commerciaux.
Afin de pouvoir les faire découvrir et les valoriser nous avons dû développer des activités parallèles à notre élevage : par exemple, nous avons créé une journée intitulée « l’Abrivado des produits locaux » : c’est un jour de marché où une quinzaine de producteurs viennent vendre leurs produits en direct. Nous mettons des Plancha à la disposition des visiteurs afin qu’ils puissent cuire leur repas et les déguster sur place. Des animations musicales avec un groupe Gitan sont également au programme ainsi qu’une exposition de photos.
Chaque mois, nous essayons d’organiser des animations différentes en valorisant la production locale.
La publicité se fait alors d’elle-même et les visiteurs reviennent régulièrement. Nous arrivons à fidéliser notre clientèle en leurs proposant des dégustations et une grande variété de produit (saucissons, terrine, gardianne en bocaux, etc.) »

Depuis combien d’année produisez-vous de la viande sous appellation ?

Nous sommes habilités à produire de la viande sous appellation depuis 2011. Nous avons pris connaissance de ce label par le syndicat.
Au départ, le metteur en marché principal de l’Appellation nous rachetait notre production. Puis, nous nous sommes rendu compte de la plus-value possible en prenant en charge nous même la transformation de notre viande.

Qu’est ce que vous en faites ? (vente directe, produits transformés, vente à un metteur en marché ?)

– Vente de viande bovine AOP Taureau de Camargue : Colis d’environ 6,5 kg (Rôti, steaks, pot au feu, côtes, daube) 14€ le kg (soit env. 90€ le colis)
– Charcuterie et daube cuisinée en bocal : Saucisson, Terrine, Gardianne

Qu’est-ce que cela apporte à leur élevage ?

L’Appellation a un impact direct au niveau du contact avec la clientèle. Les gens viennent à la manade, ils nous achètent les produits et nous pouvons alors leurs proposer des produits annexes comme la location de salle.
Cela influence toutes les activités commerciales de la manade.
Dans le même esprit notre exploitation sera en Bio à partir de l’année prochaine.

Cela a-t-il changé votre façon de conduire votre élevage?

Non, le but principal de notre élevage reste la course camarguaise. Par contre nous sommes un peu plus serein quand nous avons des bêtes qui ne correspondent pas aux critères recherchés pour les jeux. Ces animaux partent à l’abattoir mais sont mieux valorisés grâce à l’AOP. Cependant, l’abattoir a le monopole de l’Appellation mais en faisant nos produits nous-mêmes, nous ne sommes plus tributaires de leurs services. Nous avons la liberté de les vendre aux tarifs que nous choisissons.

Rencontrez-vous des difficultés ? (de vente, de saisonnalité, d’abattage, etc.) Si oui, lesquelles :

Non, pas plus que dans d’autres métiers, nous ne pouvons pas appeler ça des difficultés.

Globalement, êtes-vous satisfaits de pouvoir bénéficier d’une Appellation d’Origine sur votre viande ?

Oui c’est un argument de vente que nous mettons en avant sur nos panneaux. Le label est une référence. C’est un argument commercial non négligeable.